Le livre de bibliophilie est une œuvre d'art au sens le plus large, puisqu'il réunit l'art littéraire, l'art graphique et l'art pictural. Aucune autre œuvre d'art ne peut d'ailleurs se targuer de regrouper ainsi trois formes d'expression aussi diverses, pour former un ensemble aussi harmonieux.

Le livre de bibliophilie est donc par définition un produit de grande qualité, nécessairement onéreux puisqu'il demande la participation de plusieurs artistes.

Les qualités requises

Pour entrer dans la catégorie des livres de bibliophilie, un livre doit obligatoirement répondre aux critères suivants :

  • qualité littéraire incontestable ;
  • soin particulier de la typographie ;
  • originalité de son format et de sa mise en page ;
  • qualité du papier utilisé ;
  • illustration originale au sens propre du terme, c'est-à-dire spécialement créée par l'artiste pour un ouvrage particulier ;
  • utilisation d'un procédé artisanal pour la reproduction de ces illustrations ;
  • tirage numéroté et limité ;
  • reliure de belle qualité, qu'elle soit d'inspiration moderne ou une reproduction de reliure ancienne.

Deux grands types

On peut distinguer 2 types de livres qui répondent parfaitement à ces critères :

  • Les livres enluminés à l'image des livres du Moyen Age et dont les illustrations sont réalisées manuellement au pochoir, en sérigraphie d'art ou en gravure sur bois.
  • Les livres de Peintres qui s'adressent autant à l'amateur de peinture qu'au bibliophile. Les tirages sont en général plus limités et les illustrations sont réalisées grâce à des procédés différents : lithographie, gravure sur cuivre, eaux forte, aquatinte.

Ces ouvrages peuvent être reliés ou présentés sous coffret.